Vous en avez déjà marre des cours virtuels  ? Vos ami.e.s vous manquent  à la pause ? Ou vous vous sentez tout simplement nostalgique du temps où vous étiez jeunes et insouciant.e.s  ? Révisez avec 5 teen-dramas, venus des 5 coins d’Europe.

L’Histoire-Géo avec DERRY GIRLS  
Une comédie sociale, loufoque et tendre, qui suit Erin, sa bande de copines (dont un copain) plus perchées les unes que les autres et sa famille totalement barrée, sur fond de conflit nord-irlandais dans les années 1990. On en ressort avec un fort accent irlandais et l’envie d’en connaître un peu plus sur cet épisode peu raconté de l’Histoire européenne.

Lire la vidéo

Les langues vivantes avec ELITE  
Nadia, Samu, Guzman, Lu et les autres ne sont pas le meilleur exemple pour étudier sérieusement, mais vous pouvez toujours prétexter le besoin de pratiquer un peu votre LV2. Cette série espagnole est plus proche de Gossip Girl ou Riverdale que d’Un dos Tres avec ses rivalités, ses triangles amoureux et ses morts mystérieuses. Attention, ce n’est pas toujours très subtile mais ça peut rendre addicte !

Lire la vidéo

Le brevet avec LES GRANDS  
En trois saisons la série raconte l’évolution d’un groupe d’ados de leur dernière année de collège au passage du bac. La rebelle, le rigolo, l’intello ou la brute, tous les personnages attendus sont là, mais ce petit frère de Skins en VF et à l’esthétique rétro, rassemble un super casting dont Sami Outalbali qu’on a retrouvé cette année en mystérieux étudiant français dans Sex Education. 

Lire la vidéo

La SVT avec SEX EDUCATION 
Difficile d’être passé à côté de ce succès de Netflix et des cours d’éducation sexuelle d’Otis, ado vierge et fils d’une sexologue plutôt intrusive. La sexualité sous toutes ses formes bien sûr mais aussi la quête d’identité, l’avortement, la violence, l’amour au XXIe siècle : cette série britannique aborde tout, ose tout, en technicolor et avec fraicheur. 

Lire la vidéo

La sociologie avec SKAM 
Cette websérie a été un tel phénomène en Norvège qu’elle a été adaptée dans 6 pays, dont la France (Eliott, ça vous dit quelque chose ?). Chacune des quatre saisons filme de près l’histoire d’un personnage pour aborder les thèmes forts du harcèlement, du viol, de l’homosexualité et de la religion. Une plongée réaliste dans l’adolescence avec une bande originale géniale. 

Lire la vidéo

On vous conseille aussi : I’m not OK with this (parce que cette nouveauté Netflix est signée par le réalisateur de The End of the F***ing World, autre teen-drama noir immanquable), Daria (pour le cynisme de son héroïne), Angela, 15 ans (pour Claire Danes avant Homeland), Hartley Cœur à vif (parce qu’Anita & Drazic forever) et tant d’autres ! La puberté n’a pas fini d’inspirer les showrunners.